Découvrir Com’Art grâce à la journée d'immersion
Demande de documentation
Photographie des locaux de Com'Art
Photographie des locaux de Com'Art situé au coeur de Paris, près du musée du Louvre
Découvrir les métiers artistiques
Étudier à Com’art en faisant une alternance, c’est possible. La plupart de nos formations offrent cette option. Voici toutes les informations et conditions.
Étudier à Com’art en faisant une alternance, c’est possible. La plupart de nos formations offrent cette option. Voici toutes les informations et conditions.

L'alternance en 8 questions-clés


Étudier à Com’art en faisant une alternance, c’est possible. La plupart de nos formations offrent cette option. Voici toutes les informations et conditions à connaître pour faire son année d’étude en alternance à Com’art.

 

L’alternance, qu’est-ce que c’est ?

L’alternance, comme son nom l’indique, consiste à alterner une phase de formation théorique à l’école et phase de formation pratique en entreprise. Com’Art offre cette possibilité aux étudiants désireux de financer leur année de formation tout en bénéficiant d’une première expérience professionnelle.
L’alternance, ce sont quatre parties impliquées : vous (l’étudiant) ; l’entreprise qui est d’accord pour vous prendre en formation rémunérée ; l’organisme de formation (Com’Art) et ce qu’on appelle l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). Chaque entreprise est tenue par la loi de cotiser auprès d’un OPCA au titre de la contribution obligatoire des entreprises pour la formation professionnelle. La particularité du statut d’alternant, c’est que vous êtes sous contrat. Il peut s’agir d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.

Important : À Com’Art, nous proposons uniquement des contrats de professionalisation à nos étudiants souhaitant réaliser leur année de formation en alternance.
Pour en savoir plus sur le contrat pro, lire la rubrique Suis-je éligible ?

 

Quels avantages y a-t-il à faire son année en alternance ?

Et bien… il n’y a que des avantages (ou presque) ! Pour vous, votre année de formation est intégralement prise en charge par l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) et par l’entreprise qui veut bien vous former. La répartition de cette prise en charge relève ensuite d’accords passés entre l’OPCA et l’entreprise en question.
Vous n’avez donc aucun centime à débourser pour le financement de votre formation ! Seuls les frais de matériel restent à votre charge.
En plus, vous êtes rémunéré pour votre travail dans l’entreprise. Pour le détail de la rémunération, voir la partie : Quelle rémunération en alternance ?

L’autre énorme avantage de l’alternance, c’est que c’est un accélérateur de professionnalisation. En travaillant très tôt en entreprise, vous vous familiarisez au travail en équipe, au jargon technique ; vous vous habituez à travailler sous pression pour honorer les demandes des clients. Vous apprenez à être plus rapide, plus efficace et à vous mettre très tôt dans la posture d’un véritable professionnel.

Cette formation accélérée a en général un impact très positif sur votre formation à l’école : vous êtes plus opérationnel et plus à même de travailler sous pression en gérant les délais. Bref, vous êtes plus pro.
Enfin, choisir l’alternance, c’est multiplier vos chances d’être embauché directement après vos études. Soit par l’entreprise qui vous a formé - comme c’est souvent le cas - soit par une entreprise tierce, l’alternance étant un vrai gage d’opérationnalité sur le terrain.

Seule ombre au tableau : la charge de travail. Et oui ! Car en travaillant en entreprise, c’est autant de temps pris sur vos créneaux de travail à la maison, initialement prévus pour vous permettre de faire vos rendus étudiants. Mais rassurez vous : c’est complètement faisable. Le seul véritable secret pour réussir s’appelle… la motivation !
Si vous êtes motivé, passionné, persévérant : ça ne sera que du bonheur. Demandez aux étudiants en alternance autour de vous : ce sont eux les meilleurs porte-paroles de ce type de formation. Et en général, ils ne regrettent jamais leur choix, au contraire : si c’était à refaire, l’immense majorité recommencerait sans hésiter.

 

Suis-je éligible ?

Si vous avez entre 16 et 25 ans et que vous décidez de faire votre année de formation à Com’Art en alternance, oui, vous êtes éligible au contrat de professionnalisation.

Bon à savoir :
- Il n’est pas possible de faire son année de MANAA en alternance.
- La première et la deuxième année de BTS peuvent se faire toutes les deux en alternance
- Les 3 années des formations Décoration d’intérieur et Communication visuelles peuvent se faire en alternance.

 

Et si j’ai plus de 26 ans ?

Si vous avez plus de 26 ans, Com’Art vous offre également la possibilité d’étudier en alternance sous contrat de professionnalisation. Nous acceptons tous les parcours, de tous horizons et tous âges confondus, notamment les actifs en reconversion professionnelle.

Bon à savoir :
Si vous êtes demandeur d’emploi, bénéficiaire du RSA, bénéficiaire de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), vous remplissez les conditions pour effectuer un contrat de professionnalisation.
C’est bien beau tout ça direz-vous, mais pour vous, concrètement, ça change quoi ?

 

Quelle rémunération en contrat pro ?

La rémunération dans le cadre d’un contrat de professionnalisation est l’option la plus intéressante pour l’étudiant désireux d’étudier en alternance. En contrat pro, vous êtes rémunéré entre 55% et 85% du SMIC.

Contrat de professionnalisation :
rémunération minimale depuis le 1er janvier 2016
Âge du bénéficiaire Si qualification < bac professionnel Si qualification ≥ bac professionnel
Moins de 21 ans 55% du Smic 35h
soit 806,64€
65% du Smic 35h
soit 953,30€
21 ans et plus 70% du Smic 35h
soit 1 026,63€
80% du Smic 35h
soit 1 173,29€
26 ans et plus Smic 35h
soit 1 466,62€

ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire
Smic 35h
soit 1 466,62€

ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire

 

Comment faire pour trouver une entreprise ?

Sachez que si vous choisissez l’alternance, Com’Art vous accompagne dans toutes vos démarches et dans votre recherche d’entreprise. Nous prenons rendez-vous avec vous pour discuter de votre projet, cerner le type d’entreprise que vous recherchez, etc.

Nous vous mettons également en relation avec toutes les offres en alternance que nous recevons régulièrement. De manière plus générale, nous mettons à votre disposition notre carnet d’adresses des entreprises partenaires de l’école qui ont déjà pris des étudiants de Com’Art en alternance.
Mais soyez également actif de votre côté ! Renseignez-vous sur les offres de contrat de professionnalisation en alternance sur le Portail de l’alternance, Pôle emploi et tous les sites d’offre d’emploi type Région Job.

Un conseil : prenez-vous y très tôt. Car il faut parfois chercher plus de 6 mois pour avoir un réponse positive. Parfois, cela peut ne prendre que deux semaines, surtout si vous avez les bons contacts. En moyenne, comptez un bon mois et demi pour tout formaliser (recherches, contact, candidature, entretien, validation, etc.).

 

Qu’est-ce qui se passe si je ne trouve pas d’entreprise ?

Si vous n’avez toujours pas trouvé d’entreprise d’ici la rentrée scolaire de septembre, l’école vous passe en étudiant prioritaire sur les offres qu’elle reçoit. Mais après c’est à vous de jouer !
En fonction de vos souhaits, des rendez-vous sont possibles avec l’équipe d’orientation pour vous aiguiller, et vous accorder des délais - en particulier si vous avez déjà une piste sérieuse mais que l’entreprise traîne à formaliser les choses.

Si fin octobre vous n’avez toujours pas trouvé d’entreprise, deux possibilités s’offrent à vous : reprendre la voie classique de formation ou… arrêter votre formation. Rassurez vous : ces cas sont extrêmement rares. Et ce n’est pas du tout ce que nous souhaitons ! Voilà pourquoi nous ferons le maximum pour vous aider à trouver l’entreprise qu’il vous faut.

 

Que se passe-t-il si j’arrête mon alternance en cours d’année ?

À Com’Art les règles du jeu sont souples. Vous pouvez commencer votre année en alternance et revenir en formation initiale en cours d’année… et inversement ! Car il est parfois plus simple de trouver des contrats de 3 ou 4 mois que des contrats courant sur toute l’année !

Témoignage

Cécile ancienne étudiante en infographie à Com’art

 

J’ai d’abord fait un cursus de 3 ans dans un école d’art où j’ai appris les bases du dessin et de la communication. C’est là que j’ai découvert l’infographie et j’ai souhaité faire une année supplémentaire pour vraiment me former à ce métier.

Pour moi l’alternance, c’était l’option idéale. C’est grâce à ma conseillère ( Alizé) que j’ai pu trouver mon entreprise, une petite PME spécialisée dans le puériculture qui cherchait à refaire tous ses supports de communication. En tout, du début de mes recherches à ma prise de poste en alternance, ça m’a pris deux mois et demi environ.

Ce que l’alternance m’a apporté ? Déjà ça permet de voir la différence entre ce qu’on nous apprend à l’école et ce qui est vraiment effectif sur le terrain. Y’a des choses qui sont importantes à connaître pour comprendre, mais dont après on ne se sert plus du tout. À l’école, on voit les grandes étapes d’un projet, mais on voit pas tous les processus de la production dans le détail. En entreprise, j’ai été obligée de les apprendre… sur le tas ! C’est ça l’énorme plus : tu vois la production dans ses aspects concrets - gérer un retard de livraison d’impression par exemple - que tu ne vis pas forcément sur un projet en école.

Après, l’alternance ça a été aussi pour moi la satisfaction de voir mon travail publier pour un vrai client. Cette année ça m’a demandé une vraie organisation. Mais à partir du moment où j’ai réussi à prendre mon rythme, à m’organiser, ça a vraiment été facile. Et puis j’ai eu la chance de tomber sur une boîte où ils étaient compréhensifs. Quand j’avais des périodes de rush, ils étaient très arrangeants.

En fait, l’alternance m’a permis de faire mes armes. Cette rigueur de l’entreprise, je l’ai gardée. C’est ce qui m’a permis de bosser toute seule comme freelance par la suite. Aujourd’hui, je travaille essentiellement avec un réseaux de commerçants sur la région parisienne avec qui je m’entends super bien. C’est hyper-riche car les besoins des PME sont toujours énormes et mon boulot dépasse aujourd’hui largement celui d’infographiste : je fais de la scénographie, de la com, du graphisme, du webdesign… Bref… je me mets au service de mes clients !

 

Des questions sur l’alternance à Com’Art ?

Toute l’équipe des conseillères pédagogiques est à ton écoute ! Un doute, une question, écris directement à contact(at)comart-design.com et en mentionnant bien dans ton objet mail le mot-clé ALTERNANCE.”
Bon courage pour tes recherches !

 

 

 
"

Newsletter

La newsletter Com’Art vous permet de recevoir en début de mois, toutes les informations relatives à la vie de l’école.
Pour s'inscrire:

Haut de page