Découvrir Com’Art grâce à la journée d'immersion
Demande de documentation
Photographie des locaux de Com'Art
Photographie des locaux de Com'Art situé au coeur de Paris, près du musée du Louvre
Découvrir les métiers artistiques
Demande de documentation
formation maquettiste P.A.O., la passion de la P.A.O.
Se former pour devenir maquettiste P.A.O.

MAQUETTISTE PAO

"L’art et la technique de la mise en page"

Vous avez-dit PAO ?

Une “couv” de magazine qui fait de l’œil, une affiche dans le métro qui vous arrache un sourire, un sticker qui vous scotche… Derrière tous ces supports de communication visuelle, il y a un métier : celui de maquettiste PAO. C’est du bout de ses doigts de fée (numérique évidemment) que le maquettiste PAO agence textes, espaces, illustrations et couleurs sur des logiciels professionnels pour créer des mises en pages pour le print et le web. Tantôt sobres et élégantes, tantôt savoureuses et impertinentes, ces mises en pages doivent toutes respecter un cahier des charges très précis : charte graphique, délais, cible, etc. 


Le compas dans l’œil

L’œil, cette délicate petite chose, est sensible, très sensible. Et pour son confort de lecture, il a besoin d’être guidé et choyé. Et c’est là que réside tout l’art du maquettiste PAO dont l’œil doit être affûté et le goût assuré : la typographie qui matche, l’image qui a du répondant, les espaces qui donnent la respiration. Bref, il s’agit de mettre du rythme dans les messages visuels. Il crée les maquettes, vérifie les gabarits, cale les textes et les images tout en veillant à l’harmonie des pages entre elles.
Au-delà de la maîtrise impérative des logiciels de mise en page, le maquettiste PAO doit avoir le sens de la composition graphique, ainsi qu’une bonne dose de culture générale et artistique. Une idée brillante, du goût ? Et hop ! Le voilà prescripteur de tendance. Just Do It comme le dit la célèbre virgule. Au fait, saviez-vous que la marque Nike (prononcez Naïki) est un hommage à la déesse grecque de la victoire, la douce “Nikkei” ? Pour le maquettiste PAO, la culture générale est une source permanente d’inspiration et de remise en question. C’est en puisant dans son petit “wiki” perso qu’il fera de nouvelles associations et réalisera la combinaison texte/image qui fait mouche.


Avec qui le maquettiste PAO travaille-t-il ?

Qu’il soit en agence ou en free-lance, intégré au sein d’une rédaction, d’une maison d’édition ou d’un département de la communication, le maquettiste PAO est là pour décliner sur des supports visuels un cahier des charges graphique. Dans les petites structures ou en free-lance, c’est lui qui réalise ce cahier des charges. Il endosse alors la compétence de graphiste et s’occupe à la fois de la création de concept et de l’exécution des tâches. Son autonomie est alors maximale.
Dans des structures plus grandes, son rôle se limite à celui d’exécutant de la ligne graphique transmise tantôt par le directeur artistique, le responsable marketing, le secrétaire de rédaction, ou le responsable communication.


Le garant des supports de com’

Composer un message visuel en 2D, réaliser des maquettes sous logiciel et vérifier chaque étape de la chaîne graphique : telle est la mission du maquettiste PAO.
S’il travaille dans le milieu de l’édition, son métier consistera en la mise en maquette d’ouvrages, de brochures, de magazines, etc. Choix des polices de caractères, répartition des blancs, des blocs de texte, placement des “chapôs” et des intertitres : le maquettiste PAO devra scénariser un ensemble de pages et garantir l’harmonie des gabarits. Le cas échéant, il devra pouvoir argumenter et défendre sa ligne graphique. Son activité se confond ici avec celui d’opérateur pré-presse.
En agence de communication, il sera chargé de réaliser des brochures, des affiches, des flyers, des fiches produits, des cartes de visites, mais aussi des packagings. Bref, tous les supports permettant de décliner l’identité de ses clients.


Du print au web : le nouveau visage du maquettiste PAO

Avec la déferlante numérique, le maquettiste PAO a vu ses missions évoluer. Du print il est passé au Web. Désormais, le maquettiste se préoccupe aussi du confort de lecture dans le monde virtuel. Ergonomie de pages web, design d’applications pour mobiles, blogs, sites e-commerce : la toile est son nouvel El-dorado. Dans ce cas précis, son métier se rapproche de celui de webdesigner : imaginer les nouveaux chemins de lecture sur le Web, les polices les plus adéquates, les formes des boutons, la charte graphique, l’emplacement des onglets, etc.


Exécution et précision : tels sont ses maître-mots

Concentration, rapidité d’exécution, organisation : le maquettiste PAO travaille vite et bien. Il procède à toutes les vérifications techniques pour la fabrication du document, vérifie les épreuves de contrôle et prépare les dossiers pour l’archivage. Il est en mesure d’absorber une importante charge de travail, dans l’urgence, et de le vivre bien ! Pour faire ce métier, mieux vaut apprécier l’adrénaline des rushs et aimer le travail à plusieurs. Car le maquettiste PAO devra faire face aux nombreuses requêtes de modifications, d’aménagements de la part de ses collaborateurs ou de ses clients dans des délais parfois très (très) courts.

 

Le métier de maquettiste PAO en 10 mots-clés

Brief client
Cahier des charges
Charte graphique
InDesign
Gabarit
Chaîne graphique
Vérification
Délais
Impression
Polyvalence

devenir maquettiste pao

Insertion :

À la fois créatif et technique, le métier de maquettiste a le vent en poupe ! Si les postes salariés sont plus fréquents en région parisienne, de nombreux maquettistes PAO choisissent après quelques années d'expérience de passer en free-lance, une fois leur carnet d’adresses étoffé. Pour faciliter votre insertion, une chose est certaine : privilégiez l’alternance !

Salaire débutant :

1600€

Perspectives d’évolution :

Graphiste, Directeur artistique - Maquettiste freelance

Formation :

Le métier de maquettiste PAO est accessible à Bac+ 2 avec un BTS Design Graphique ou un DMA arts graphiques. À Bac+3, il est également accessible après un DNAP (diplôme national d’arts plastiques) option communication et un DNAT (diplôme national d’arts et techniques) option design graphique.

   
"

Newsletter

La newsletter Com’Art vous permet de recevoir en début de mois, toutes les informations relatives à la vie de l’école.
Pour s'inscrire:

Haut de page