Découvrir Com’Art grâce à la journée d'immersion
Demande de documentation
Photographie des locaux de Com'Art
Photographie des locaux de Com'Art situé au coeur de Paris, près du musée du Louvre
Découvrir les métiers artistiques
Demande de documentation
Comment devenir animateur 3D ? Zoom sur la profession et l'insertion dans le métier de l'animation 3D.
Comment devenir animateur 3D ? Voici une petite fiche métier réalisée par Com'art pour connaître les rouages de ce métier central de toute stratégie de communication.
Comment devenir animateur 3D ? Voici une petite fiche métier réalisée par Com'art pour connaître les fomations Com'art concernat ce métier.


ANIMATEUR 3D : LE MAGICIEN DU VIRTUEL

Comment sont réalisés les films d’animation en 3D ?

Quelles sont les personnes qui rendent les jeux vidéo toujours plus réalistes ? Derrière chaque mouvement, chaque expression, chaque voiture qui roule à grande vitesse se cachent des heures de travail interminables. Celui qui se charge de rendre vivante une histoire en trois dimensions, n’est autre que l’animateur 3D. Ce geek ultra créatif possède un rôle particulièrement important dans l’élaboration de jeux vidéo et de films d’animation.


QUEL EST LE RÔLE DE L’ANIMATEUR 3D ?

Le métier d’animateur 3D consiste à donner vie à des personnages, des lieux ou des environnements pour les besoins d’un jeu vidéo, d’un film d’animation ou d’un court métrage. En d’autres termes, son rôle est de rendre une histoire aussi réelle que possible, il est donc celui qui insuffle la vie à une histoire.


À QUEL MOMENT INTERVIENT L’ANIMATEUR 3D ?

Une fois la trame narrative élaborée et les décors imaginés, le modeleur 3D est chargé de réaliser des modèles en trois dimensions. Il fait alors des sculptures numériques et pose les bases du travail pour l’animateur 3D. Une fois que le modeleur a réalisé sa tâche, c’est à l’animateur d’aller plus loin, en donnant vie au travail de son collègue. Une bonne entente entre ces deux protagonistes est donc indispensable.


L’IMPORTANCE DU TRAVAIL DE L’ANIMATEUR 3D

Les évolutions dans le domaine de l’animation 3D sont telles qu’aujourd’hui le poste d’animateur 3D est au centre de toutes les attentions. Qu’il travaille pour une entreprise éditrice de jeux vidéo ou dans le cinéma, il ne peut plus se permettre la moindre erreur. Les spectateurs comme les joueurs attendent de la qualité et des images toujours plus réalistes. Pour les satisfaire, rien ne doit être laissé au hasard. L’animateur 3D doit tout faire pour que l’histoire qu’il anime soit la plus proche possible de la réalité. Pour y parvenir, il doit être capable de donner du volume et du relief à son univers. Si ce dernier n’a pas besoin de dessiner, il doit en revanche être capable d’animer un squelette. Il doit l’habiller, le faire bouger, parler, manger, etc…

LES QUALITÉS D’UN ANIMATEUR 3D


LA MAÎTRISE DES LOGICIELS 3D

La profession d’animateur 3D demande une grande dose de créativité et une maîtrise technique irréprochable. Pour accéder à ce poste, il faut impérativement maîtriser sur le bout des doigts les logiciels de conception en trois dimensions. Savoir travailler avec différents logiciels spécialement conçus pour les besoins de la 3D tels que 3DS, Maya ou Max… est donc le minimum. Toutefois, il faut également pouvoir utiliser les logiciels d’animation comme MotionBuilder ou Character Studio.

Dans le secteur de l’animation 3D, les progrès techniques ont été très nombreux ces dernières années et cela devrait continuer ainsi à l’avenir. D’où l’importance pour les animateurs 3D de se tenir informés des nouvelles techniques et évolutions qui touchent leur profession. Ils doivent connaître les dernières mises à jour qui se font sur leur logiciel et se remettre constamment en question.

DES CONNAISSANCES TRÈS POUSSÉES DANS DIFFÉRENTS DOMAINES

Toute la force de la trois dimensions repose sur le réalisme des images. Or, si l’animateur 3D doit savoir maîtriser les logiciels d’animation, son travail va bien au-delà de l’aspect technique. Faire marcher un personnage pour les besoins d’un film ou d’un jeu vidéo nécessite d’avoir des notions d’anatomie, et de bien comprendre comment s’articule le corps. Cette problématique se pose également pour donner vie à un oiseau et le faire voler. L’animateur 3D doit être en mesure de comprendre le mécanisme des ailes qui permet à l’animal de se déplacer. De même, pour créer une explosion, il faut savoir comment se produit ce phénomène et comment il se manifeste visuellement. Voilà pourquoi cet expert du numérique doit avoir des connaissances poussées dans différents domaines afin de pouvoir proposer un travail de qualité toujours plus réaliste.

PATIENCE ET PRÉCISION SONT ÉXIGÉES

Donner vie à un personnage, le faire sourire, le rendre triste, ou simplement le faire marcher est un challenge de chaque instant. L’animateur 3D est un perfectionniste qui n’hésitera pas à passer des heures pour modifier un petit détail. Cet expert de l’animation veille à ce que chaque mouvement et chaque expression de son personnage soit réaliste. Une petite ride au coin de l’œil, une ombre, chaque détail compte et l’animateur 3D le sait très bien. C’est pourquoi, il doit faire preuve de patience à toute épreuve et être prêt à passer des heures sur une seule image.

UN MÉTIER ARTISTIQUE COMME UN AUTRE ?

Contrairement à un animateur 2D, savoir dessiner n’est pas indispensable. Mais il est clairement attendu d’un animateur 3D d’avoir de réelles connaissances en graphisme. En effet, il ne faut pas s’y tromper, il s’agit bien d’un métier artistique qui demande non seulement de la créativité mais aussi des compétences dans la mise avant les perspectives et les volumes ou encore dans l’équilibre des masses. Enfin, ce technicien de l’image doit savoir maîtriser plusieurs styles graphiques, de la BD au manga en passant par le cartoon.

LES CONDITIONS DE TRAVAIL D’UN ANIMATEUR 3D

Passionné par le numérique et possédant un sens créatif surdimensionné, l’animateur 3D travaille exclusivement devant un écran d’ordinateur. Toutefois, bien qu’il passe le plus clair de son temps assis à son bureau, celui-ci ne peut pas travailler seul et fait donc partie d’une équipe plus ou moins importante en fonction du projet sur lequel il travaille.

UN TRAVAIL COLLECTIF

Quel que soit le projet, un film d’animation ou un jeu vidéo, l’animateur 3D fait partie intégrante d’une équipe. Il collabore avec d’autres animateurs 3D, notamment si le projet est important, mais aussi avec des techniciens qui viennent compléter son travail. En effet, il est amené à travailler avec des réalisateurs, des informaticiens, des graphistes, le tout sous la direction d’un chef de projet qui donne l’impulsion et le rythme de travail.

L’animateur 3D est donc tout sauf un loup solitaire ! Il est très important pour lui de savoir communiquer avec les autres membres de l’équipe et de respecter les deadlines. Si le travail en équipe comporte certains inconvénients, cela est également très bénéfique puisqu’il lui permet de collaborer avec d’autres personnes partageant la même passion pour le graphisme et l’animation numérique.

QUELLES ENTREPRISES ONT RECOURS À DES ANIMATEURS 3D ?

Deux secteurs utilisent massivement les compétences des animateurs 3D. Il y a tout d’abord les sociétés de production audiovisuelle. Celles-ci recherchent ces profils pour la réalisation de films d’animation ou de courts-métrages. Ces dernières années, les films d’animation se sont multipliés et leur succès est indéniable.

L’autre secteur qui emploie des animateurs 3D est celui des jeux vidéo. Dans cet univers, le graphisme est devenu un enjeu de première importance. Il faut actuellement plusieurs années pour développer un jeu vidéo et les entreprises sont très vigilantes quant à la qualité et au réalisme des univers développés. Le graphisme a pris une place très importante et les animateurs 3D qui travaillent pour ces entreprises sont bien souvent considérés comme les meilleurs du milieu.

L’INSERTION PROFESSIONNELLE

La France est le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre d’entreprises spécialisées dans l’animation 3D. L’hexagone veut être à la pointe dans ce secteur. C’est pourquoi l’insertion professionnelle de ces experts de l’image est bonne. Les plus talentueux ne rencontrent pas de grandes difficultés dans la recherche d’un premier emploi. Les stages en entreprise réalisés lors de leur formation permettent de repérer facilement les étudiants les plus prometteurs.

LES ÉVOLUTIONS PROFESSIONNELLES

Il faut plusieurs années aux animateurs 3D pour pouvoir évoluer professionnellement. Lorsqu’ils sont salariés dans des entreprises d’édition de multimédia ou de production audiovisuelle, ils peuvent évoluer vers des postes de chef de projet d’animation. Ils ont alors la responsabilité de l’animation 3D d’un projet et ont sous leurs ordres une équipe d’animateurs.

Un salarié peut également faire le choix d’évoluer en quittant son poste pour monter son entreprise ou devenir freelance. Il devient ainsi indépendant et peut travailler pour différents clients et ainsi cumuler les projets.

SALARIÉ, INDÉPENDANT, INTERMITTENT : LES STATUTS DE L’ANIMATEUR 3D

Au moment de débuter une carrière d’animateur 3D, il est possible de choisir entre plusieurs statuts. En règle générale, les jeunes diplômés font le choix d’intégrer des entreprises et donc d’opter pour un statut de salarié. Toutefois, il leur est permis de travailler à leur compte en devenant freelance. Enfin, ceux qui travaillent dans le monde du cinéma ont bien souvent le statut d’intermittent du spectacle.

SALAIRE DÉBUTANT

Pour un jeune animateur 3D qui débute dans le métier, le salaire varie entre 1 800 et 2 000 euros. Avec les années, la rémunération augmente et notamment pour ceux qui évoluent vers un poste de chef de projet en animation. Ces derniers peuvent prétendre à un salaire pouvant aller jusqu’à 3 000 euros.

FORMATION ANIMATEUR 3D

Les formations à l’animation 3D sont nombreuses. Plusieurs diplômes permettent d’accéder à ce métier passionnant. Les écoles publiques comme privées proposent ce type de formation. Les étudiants peuvent intégrer différentes filières allant de bac +2 à bac +3 et même à bac +5 !

LES FORMATIONS NIVEAU BAC +2

Trois formations amenant à trois diplômes sont disponibles pour les étudiants désirant se tourner vers le métier d’animateur 3D :

  • Le DUT Informatique métier du multimédia et de l’internet
  • Le BTS Design graphique option communication et médias numériques
  • Le DMA spécialité cinéma d’animation

LES FORMATIONS NIVEAU BAC +3

En majorité les écoles qui proposent des formations à Bac +3 pour devenir animateur 3D sont privées. Toutes proposent des filières sous des noms différents mais qui doivent apporter aux étudiants les mêmes compétences.

Parmi les différentes licences, les candidats auront le choix entre :

  • La Licence professionnelle Sciences humaines et sociales techniques et activité de l’image et du son spécificité gestion de production audiovisuelle.
  • Le diplôme de conception et réalisation de films d’animation

LES FORMATIONS NIVEAU BAC +5

Deux diplômes de niveau Bac +5 permettent d’accéder au métier d’animateur 3D.

  • Diplôme spécialisé en cinéma d’animation
  • Diplôme de concepteur et réalisateur de films d’animation


DEVENIR ANIMATEUR 3D ? Formation Métiers de l’ ANIMATION 3D  à Com'Art !
   
"

Newsletter

La newsletter Com’Art vous permet de recevoir en début de mois, toutes les informations relatives à la vie de l’école.
Pour s'inscrire:

Haut de page