Découvrir Com’Art grâce à la journée d'immersion
Demande de documentation
Photographie des locaux de Com'Art
Photographie des locaux de Com'Art situé au coeur de Paris, près du musée du Louvre
Découvrir les métiers artistiques
Demande de documentation
Le métier de Webdesigner t'attire ? Voici une fiche métier pratique pour comprendre en quoi consiste cette nouvelle activité professionnelle en pleine expansion.
Découvrez le métier de Webdesigner avec cette fiche dédiée à ce nouveau métier du Web !

Étalagiste

De la création artistique au marketing il n'y a qu'un pas

Créer une identité visuelle forte, valoriser un produit en toute circonstance, voici aujourd’hui le nerf de la guerre pour les marques et les commerces. Dans un contexte particulièrement concurrentiel, les entreprises misent beaucoup sur l’identité visuelle de leurs produits. C’est pourquoi, l’étalagiste possède un rôle essentiel dans la valorisation et la mise en place d’un bien. Ces spécialistes de la création artistique et du marketing sont appelés à dynamiser les ventes d’un produit et déclencher l’action d’achat chez le consommateur.

 

En quoi consiste le travail d’UN ÉTALAGISTE ?

Un étalagiste est un spécialiste du marketing, du design d’espace et de la décoration. Ses trois compétences lui sont nécessaires pour réaliser des vitrines, des présentoirs, des stands ou des comptoirs. Mettre en valeur le produit est l’unique obsession de ce spécialiste du marketing. Sa mission consiste à provoquer chez le passant l’envie de s’arrêter et d’acheter. Pour y parvenir, il imagine une ambiance qui vient entourer et sublimer l’objet. En résumé, son travail est de concevoir la meilleure stratégie pour vendre un produit.

 

DE LA RÉDACTION D’UN CAHIER DES CHARGES À LA CRÉATION D’UNE AMBIANCE

Lorsqu’il est appelé sur un projet, l’étalagiste doit dans un premier temps être à l’écoute de son client ou de son employeur. Il est nécessaire pour lui de comprendre la direction que souhaite prendre ce dernier. Il doit aussi avoir une bonne compréhension de la stratégie marketing mise en place. L’élaboration d’un cahier des charges consignant les directives, mais aussi les contraintes imposées est indispensable. Limites budgétaires, respect de la réglementation en vigueur, nécessité de suivre le code couleur imposé par la marque… sont autant d’éléments qui doivent apparaître dans le cahier des charges. Une fois qu’il dispose de toutes les informations nécessaires, l’étalagiste peut passer à l’étape créative. Mettre en place une scénographie, réfléchir aux couleurs, aux matériaux ou à l’éclairage fait partie de sa mission. Au final, il doit imaginer et mettre sur plan une ambiance agréable qui valorisera le produit.

 

DE LA CONCEPTION À LA RÉALISATION

Une fois qu’il dispose de son plan d’attaque, l’étalagiste passe alors à l’étape de la création. Cette partie du travail requiert des compétences manuelles. Il faut être capable de bricoler les différents éléments qui viendront donner vie au décor. Cela implique de savoir manipuler plusieurs matériaux, de peindre, de coudre, de poncer, etc… Réaliser le décor dans lequel sera placé le produit est le cœur de sa mission. Cette étape nécessite de l’ingéniosité et de l’astuce, mais aussi de savoir jouer avec les couleurs, les volumes, les matières, la lumière, aucun élément ne doit être oublié

 

RÉALISER UN PROJET DE A À Z

Qu’il travaille pour un grand magasin, une marque, une agence de marketing, ou pour de petites boutiques, l’étalagiste est amené à collaborer étroitement avec le service marketing. Seul responsable de son travail, il possède une liberté assez grande tant qu’il respecte les consignes qui lui ont été données, et qu’il sait faire preuve de persuasion vis-à-vis de ses clients.

 

ÉTALAGISTE : UNE PROFESSION AUX MULTIPLES COMPÉTENCES

Les deux principales qualités d’un étalagiste reposent sur sa créativité et son sens du marketing. Ces caractéristiques sont indispensables. La créativité est un impératif, car il faut savoir se renouveler constamment et être capable de créer des décors qui sauront capter l’œil du passant en seulement quelques secondes, ce qui nécessite de l’imagination et un sens du design important. Les compétences commerciales sont également importantes. Si un publicitaire doit pouvoir capter l’attention de clients potentiels en une phrase ou une image, l’étalagiste doit pouvoir faire la même chose à travers une vitrine.

 

UN TRAVAIL QUI EST AUSSI MANUEL

Monter de ses mains les décors qui encadreront le produit implique un talent de bricoleur, et ne pas avoir peur de se salir les mains. Aimer le travail manuel, savoir travailler différents types de matériaux, être minutieux, faire preuve d’ingéniosité, autant de compétences qu’il est important d’acquérir. Il est également attendu de la part de ces professionnels d’être au courant des dernières tendances et nouveautés en matière de construction de décor.

 

MAÎTRISER LES LOGICIELS DE DESIGN

Avant d’arriver à la phase de construction, l’étalagiste doit passer par l’étape de la création numérique. Pour celle-ci, il doit non seulement faire preuve de créativité, mais aussi pouvoir exprimer ses idées sur papier, ou plutôt sur un écran. Lors de cette première phase, l’étalagiste doit réaliser des maquettes via des logiciels de design (CAO/DAO). S’appuyer sur ces outils numériques est indispensable et constitue une véritable base de travail.

 

OÙ TRAVAILLE L’ÉTALAGISTE ?

Le travail se déroule en deux temps (création puis réalisation) et se fait en deux lieux différents. Lorsqu’il est encore en phase de recherches et de création, l’étalagiste travaille dans son atelier. C’est là qu’il réalise des maquettes sur ordinateur tout en travaillant avec différents matériaux et couleurs pour trouver les meilleures combinaisons possibles. Puis lorsque son projet a été approuvé et qu’il doit passer à la phase de construction, il se rend chez le commerçant pour réaliser l’installation de son décor. Travailler pour de grandes chaînes ou de grandes marques implique des déplacements réguliers.

 

L’INSERTION PROFESSIONNELLE

Bien qu’il ne soit pas évident de décrocher un CDI dès la sortie de l’école, l’insertion professionnelle des étalagistes est plutôt bonne. Les entreprises ayant besoin de se démarquer n’hésitent plus à embaucher. Le dynamisme de ce secteur est important car la concurrence est rude, ce qui pousse les marques et les magasins à employer les grands moyens.

 

SALARIÉ OU FREELANCE, PLUSIEURS STATUTS POSSIBLES

Dans la grande majorité des cas, les étalagistes sont des salariés. Toutefois, ce métier offre des opportunités d’évolution intéressantes. Un étalagiste de talent qui aura su montrer l’étendue de sa créativité pourra accéder à des postes à responsabilité dans le domaine de la décoration ou du marketing.

Il est également possible de pratiquer cette profession en freelance. En règle générale, les étalagistes deviennent indépendants après plusieurs années en entreprise. Ce laps de temps leur permet de se construire un carnet d’adresses important et ainsi d’avoir des clients régulièrement.

 

SALAIRE DÉBUTANT

Pour un jeune diplômé qui débute sa carrière professionnelle, il faut compter sur une rémunération autour de 1 400 euros brut.

 

FORMATION

Il n’existe pas de diplôme officiel d’Etat. Toutefois, il est possible d’accéder à cette profession de différentes manières. Ce poste est ouvert aux personnes disposant d’un bac pro artisanat et métier d’art, un bac technologique STD2A, ou encore un BTS Design d’espace.

 



devenir étalagiste ? formation BTS design espace à Com'Art !

 

   
"

Newsletter

La newsletter Com’Art vous permet de recevoir en début de mois, toutes les informations relatives à la vie de l’école.
Pour s'inscrire:

Haut de page