Découvrir Com’Art grâce à la journée d'immersion
Demande de documentation
Photographie des locaux de Com'Art
Photographie des locaux de Com'Art situé au coeur de Paris, près du musée du Louvre
Découvrir les métiers artistiques
Demande de documentation
Le droit d'auteur est un point crucial pour tout designer
Voici tout ce qu'il vous faut savoir sur le droit d'auteur et son utilisation

DESIGNER INDUSTRIEL

Imaginer et concevoir les produits de demain.

Dans le milieu du high-tech, dans l’automobile, dans le mobilier ou encore dans l’électroménager, le designer industriel à sa place dans tous les secteurs d’activité. C’est lui qui conçoit les produits que nous achèterons demain. Son travail est de conjuguer esthétique, confort et pratique. Il imagine et conçoit les objets du futur.

 

LE DESIGNER INDUSTRIEL : CELUI QUI IMAGINE LES PRODUITS QUE NOUS UTILISERONS DEMAIN

Le designer industriel est celui qui imagine et conçoit les produits qui viendront demain améliorer et embellir les habitations. Son travail peut donc se résumer par la création d’objets fonctionnels et design. Le designer industriel imagine dans un premier temps un produit. Il peut s’agir d’appareils électroménagers ou de cuisine, mais aussi d’un téléphone ou encore d’une voiture. Lorsqu’il est en phase de création, il doit choisir quelle forme donner à son produit, mais aussi quel matériau choisir pour la construction. Enfin, il doit imaginer l’utilisation qui sera faite de son produit. En d’autres termes, le designer industriel doit concevoir un produit répondant à un besoin lié à une évolution de la société. Il faut alors qu’il imagine, la forme, la couleur et la composition de ce produit.

Par la suite, il doit matérialiser son idée. Dans un premier temps, il peut dessiner son produit sur papier. Puis, sur ordinateur, il travaille avec des logiciels spéciaux pour aller encore plus loin dans la phase de conception. Dans un dernier temps, le designer industriel conçoit une maquette. Ce prototype sert de base à la production en masse du produit. Cet expert est présent à chaque étape de la conception. Lorsqu’il a une équipe sous ses ordres, il veille et valide chaque étape de la conception.

 

LA RÉALITÉ DU TRAVAIL DU DESIGNER INDUSTRIEL

Lorsqu’il conçoit un produit, le designer industriel respecte un certain nombre de contraintes. Il doit évacuer les problématiques techniques. Autrement dit, en fonction de l’objet et de son utilisation, il doit définir quelle est la matière la plus appropriée. Le designer industriel prend en considération les contraintes esthétiques, ergonomiques, de durabilité mais aussi budgétaires qui lui sont imposées par son client ou sa direction. Ainsi, pour un produit qui doit être proposé à un prix de vente abordable pour tous les ménages, il fait attention au coût de chaque matériau et à la méthode de fabrication pour que celle-ci soit la plus économique possible.

 

OÙ TRAVAILLE-T-IL ?

Contrairement à une idée préconçue, le travail de création n’est pas vraiment une activité solitaire. Le designer industriel collabore avec d’autres professionnels, surtout lorsqu’il gère une équipe.

LES IMPÉRATIFS DU DESIGNER EN 6 POINTS

  • Concevoir des produits design et fonctionnels
  • Comprendre les attentes des consommateurs
  • Choisir les matériaux les mieux adaptés à l’utilisation future du produit
  • Respecter les règles de sécurité
  • Être présent à chaque étape de la création de l’objet

 

LES COMPÉTENCES REQUISES POUR ÊTRE DESIGNER INDUSTRIEL

Les compétences artistiques sont essentielles pour un designer industriel. Ce dernier doit savoir dessiner et être capable de réaliser un croquis rapidement. Avant de donner forme à son idée, il est capable de la matérialiser en trois dimensions sur un écran d’ordinateur. Le designer industriel créé des objets beaux qui viennent embellir l’intérieur d’une maison ou d’une voiture, il est donc important d’avoir un sens de l’esthétique développé. La formation de designer industriel a été pensée pour développer la fibre créative des futurs designers industriels. Durant leur période en école de design, les étudiants apprennent à affiner leurs techniques de dessin et à travailler sur des logiciels informatiques qui les assisteront dans leur métier.

Les compétences techniques sont au moins aussi importantes que les compétences artistiques. Un designer industriel conçoit des objets à la fois beaux, pratiques et qui améliorent le quotidien des utilisateurs. C’est pourquoi, il possède des compétences techniques poussées. Il maîtrise différents matériaux et sait les assembler de manière cohérente. Imaginer un objet n’est qu’une première étape. Le designer industriel doit ensuite pouvoir le créer. Pour cela, il évalue quel matériau est le plus adapté, quelle méthode utiliser pour l’assemblage, quelles formes sont les plus indiquées, etc… Un designer industriel possède une connaissance très pointue des caractéristiques des différents matériaux, de leurs avantages et de leurs inconvénients. Lors de leur formation, les étudiants apprennent à réaliser des maquettes et à créer des objets lors d’ateliers.
Avoir toujours un temps d’avance est une qualité nécessaire pour le designer industriel. Le but ultime est de produire des objets qui se vendront et si possible en grande quantité. Or, pour que le succès soit au rendez-vous, il est important de sortir ses créations au bon moment et donc être capable d’anticiper les tendances de demain. Pour y parvenir, le designer industriel doit être curieux et observateur. Il est capable d’observer les comportements de ses contemporains et de déceler ce qui manque et ce qui change. Pour anticiper au mieux les nouvelles tendances, le designer industriel garde toujours un œil sur les nouveautés et reste informé.

 

INSERTION, ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE ET SALAIRE DU DESIGNER INDUSTRIEL

L’insertion professionnelle des designers industriels est très bonne. Les jeunes diplômés ont l’embarras du choix quand il s’agit de postuler. Ils peuvent pousser les portes de grands groupes industriels tels qu’Ikéa, Renault, Thomson ou encore Peugeot. Les grands groupes automobiles ne constituent pas l’unique option des futurs designers industriels qui peuvent également frapper aux portes des agences de design. La principale différence entre ces deux solutions tient d’abord à la taille de l’entreprise, les agences de design sont généralement des petites structures alors que les groupes industriels sont de très grandes entreprises. D’autre part, les possibilités d’évolution professionnelle seront plus restreintes dans une agence alors qu’une grande entreprise offrira à ses salariés des perspectives d’avenir plus alléchantes.

Au sein d’une agence, les designers industriels débutent bien souvent en tant que designer junior. Au fil des ans, ils peuvent prétendre au poste de designer senior. Par la suite, les professionnels ayant acquis une expérience significative postulent à une position de designer manager. Parmi les évolutions professionnelles possibles pour les designers industriels, celle de devenir freelance et d’ouvrir sa propre agence est aussi intéressante. Toutefois, l’entreprenariat n’est envisageable que si le designer a construit un réseau de clients. Pour celles et ceux qui intègrent de très grandes structures et notamment de grands groupes automobiles ou des géants du mobilier, il est possible de passer du statut de designer industriel à manager. Le designer est alors chargé de mener à bien de grands projets et à gérer une équipe.

A la sortie de l’école, un jeune diplômé en design industriel peut prétendre à un salaire pouvant aller de 1 600 à 2 000 euros. Le montant varie en fonction de l’employeur, les grands groupes et les petites agences de design n’offrant pas les mêmes opportunités salariales.

 

QUELLE FORMATION POUR DEVENIR DESIGNER INDUSTRIEL ?

Plusieurs formations mènent au métier de designer industriel. Les plus longues débouchent sur un diplôme d’ingénieur d’un niveau bac +5, tandis que les plus courtes amènent à l’obtention d’un BTS. Les étudiants qui optent pour une formation en design industriel ont donc de nombreuses options. Quelle que soit la filière choisie par l’étudiant, le métier de designer industriel requiert un niveau d’étude minimum fixé à bac +2.

 

LES BTS DESIGNER INDUSTRIEL

Les étudiants qui ne souhaitent pas suivre des études longues et qui aspirent à s’insérer rapidement sur le marché du travail peuvent choisir d’intégrer un BTS, autrement dit une formation sur 2 ans. En règle générale, les écoles de design proposent un BTS design de produits ou un BTS conception de produits industriels.

 

LE DIPLÔME SUPÉRIEUR EN ARTS APPLIQUÉS

Après avoir suivi une formation en BTS design de produits ou conception de produits industriels, les étudiants ont la possibilité d’intégrer une nouvelle filière qui aboutira par l’obtention d’un DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués). Cette formation se déroule sur deux ans et permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances et d’élever leur niveau de qualification.

 

LES DIPLÔMES DE DESIGN BAC +5

Plusieurs écoles d’arts appliqués proposent une formation de designer industriel sur cinq ans. Il s’agit du cursus le plus long. Au terme de leurs études, les futurs designers possèdent un niveau de qualification particulièrement élevé, ce qui est un atout pour celles et ceux qui désirent accéder à des postes à responsabilité dès le début de leur carrière professionnelle.

 



Apprenez les ficelles du métier de webdesigner grâce à la formation bts Design Graphique de Com'Art
   
"

Newsletter

La newsletter Com’Art vous permet de recevoir en début de mois, toutes les informations relatives à la vie de l’école.
Pour s'inscrire:

Haut de page