décoration intérieur
Comment devenir scénographe décorateur ?
22 juillet 2014
architecture Copenhague
Un nuage de paix au Danemark
23 juillet 2014

Comment devenir architecte d'intérieur ?

visuel architecture d'intérieur

Le métier
L’architecte conçoit l’aménagement d’un espace intérieur fonctionnel et esthétique. C’est lui qui imagine, structure et harmonise les espaces publics ou privés. Il compose avec la lumière, les volumes, les lignes, les formes, les couleurs ou les matières. Son champ d’action s’étend de la conception de la façade au sens de circulation dans le bâtiment.
Il répond à une commande et développe son projet sous forme d’esquisses, au crayon ou à partir d’un logiciel. Il analyse la demande du client et propose des solutions adaptées, et tient compte des contraintes budgétaires, techniques et réglementaires. C’est lui qui coordonne la réalisation matérielle du projet. Il constitue l’équipe en charge (peintre, ébéniste..) et établit le planning d’exécution.
Quelles études ?
L’architecte d’intérieur est capable de concevoir l’aménagement d’un espace intérieur fonctionnel et esthétique. L’ouverture aux différents espaces de l’aménagement intérieur lui permet d’exercer sa créativité sur différent types de lieux : espaces publics ou privés, éphémères, commerciaux, habitables…
De l’architecture d’intérieur à la scénographie, l’étudiant en architecture d’intérieur  aborde l’aménagement à travers la conduite de projets artistiques novateurs. Un apprentissage pratique qui repose sur une maîtrise progressive des logiciels de création, des techniques de dessin. L’appréhension des volumes et des matériaux complète cette formation pour un rendu efficace et abouti.
La formation « Architecte d’intérieur »
La formation vise à développer les compétences permettant d’aborder les aspects techniques et fonctionnels d’un espace. L’objectif est de permettre à l’étudiant de maîtriser les étapes de la conception d’un projet. En trois ans, l’élève est accompagné dans le développement de sa démarche créative et l’élaboration de son book professionnel.
Les enseignements sont divisés en trois pôles. L’enseignement artistique, (apprentissage et technique du dessin académique, colorimétrie, approche du design graphique et design de matières) ; l’enseignement théorique (initiation aux arts visuels, étude de la sémiologie de l’espace, histoire de l’art) et l’enseignement professionnel (atelier de conception, infographie, étude des modes de représentation, approche des volumes et book).
detail architecture d'intérieur - Com'Art
Au programme

  • Histoire de l’art (architecture de l’Antiquité, logement Haussmannien, architecture moderne, architecture contemporaine, visites de musées et d’expositions)
  • Dessin et rough (volumes dans l’espace, volumes géométriques, dessin d’observation, couleurs, lumières et valeurs, surfaces brillantes et mates, ombres propres et portées, techniques (fusain, mine de plomb…)
  • Conception et plan (étude, analyse de projet, croquis, couleurs et matières, élévation, plan d’exécution, recherche de l’implantation, circulation)
  • Perspective et couleur (dessin technique, théorie des couleurs, plan et perspective frontale, courbes et sections coniques, ombres portées : lumière naturelle et artificielle)
  • Maquette et volume (croquis de recherche, techniques : bristol, contrecollé, carton plume, balsa, maquette d’étude, relevé, plan, matériaux, maquette imprimante 3d)
  • Infographie (commande, cotations, configuration du tracé, définition de l’échelle, mise en page, plan et coupe)
  • Technologie des matériaux (de la matière aux matériaux, polymères synthétiques et naturels, céramiques, les métaux, béton, bois, renforts à fibres, introduction à l’acoustique, introduction à l’isolation thermique)

Conditions de travail et évolutions professionnelles
L’architecte d’intérieur peut exercer en profession libérale, en indépendant ou en tant que salarié. Il peut également travailler pour le secteur public, via des organismes exerçant pour l’Etat ou des collectivités territoriales. 80% des professionnels de ce secteur travaillent en indépendant ou free-lance. Ils sont alors payés à la mission. Ce statut leur offre une grande liberté en terme de créativité et de choix professionnels. Il est indispensable pour cela de se constituer un réseau solide. Beaucoup de jeunes diplômés débutent en agence en tant que salariés. Cette sécurité leur permet d’étoffer leur réseau et de faire reconnaître leurs compétences.
De nombreux secteurs s’ouvrent au savoir-faire des architectes d’intérieur. La muséographie et le développement des institutions culturelles offrent un large éventail de possibilités. Les bâtiments publics (hôpitaux, crèches, bureaux) ou les expositions commerciales éphémères font aussi partie de leur champ d’action. De nombreuses marques font appel aux architectes d’intérieur pour la conception de leurs magasins et leurs vitrines.
L’architecte d’intérieur divise son temps entre la visite des sites à aménager et le bureau pour dessiner ses plans. Une fois le projet en route, il retourne régulièrement sur place pour vérifier l’avancement des travaux.  Ce métier exige une grande disponibilité. L’architecte d’intérieur ne compte pas ses heures et se déplace au gré des lieux de travail.
Quel salaire ?
Un débutant gagne de 1500 à 2300 euros par mois. Un architecte d’intérieur à Paris gagne en moyenne 2700€ par mois. Les honoraires d’un architecte d’intérieur indépendant peuvent être calculées au pourcentage (de la dépense totale payée engagée par le client), soit établies par unité de vacation (tarifs à l’heure, la demi-journée, la journée), soit déterminées par un forfait.
Qualités et centres d’intérêts
L’architecte d’intérieur s’informe des besoins et des aspirations du professionnel avec qui il collabore. Un bon relationnel et une capacité d’écoute sont requis dans l’exercice du métier. L’architecte d’intérieur doit comprendre la personnalité de son client, ses besoins et ses attentes, pour être en mesure de retranscrire son projet en espace et en volume.
C’est également un artiste qui maîtrise l’harmonie des couleurs, des styles et du mobilier. Créatif, ingénieux, il joue avec les volumes et les lumières. La passion et la motivation vont de pair pour permette à ce professionnel de proposer des solutions audacieuses, nourries par ses connaissances et ses recherches.
Il doit pour cela se tenir à une certaine rigueur. Se maintenir à des normes et des contraintes techniques est une exigence à intégrer dans chacun de ses choix. Une très bonne connaissance des matériaux et du bâtiment est donc indispensable.
Le tempérament et la personnalité sont également des facteurs déterminants dans la poursuite de sa carrière. L’architecte d’intérieur rencontre un certain nombre de clients potentiels et doit savoir convaincre ses interlocuteurs.
[pp_gallery gallery_id= »8343″ width= »205″ height= »125″]

leo ipsum ut ut risus. pulvinar ipsum ut consectetur