FAIRE SES ÉTUDES DE DESIGN EN ALTERNANCE CHEZ COM’ART

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’alternance est un excellent moyen de trouver rapidement un emploi. Toutefois, pour suivre une formation en alternance, il est impératif de trouver une entreprise qui vous fera signer un contrat de professionnalisation. Ce mode de formation possède des avantages non négligeables.

Tout d’abord, il permet à l’étudiant de percevoir un salaire mensuel et donc de financer en partie ses études. D’autre part, l’alternance donne l’occasion aux étudiants de passer une partie de l’année au sein d’une entreprise où ils apprendront directement sur le terrain. Enfin, l’alternance est un mode de formation très complet puisque les élèves suivent à la fois des cours théoriques et travaillent en entreprise.

Toutefois, signer un contrat de professionnalisation peut par moment ressembler à un parcours du combattant. C’est pourquoi, il est très important de présenter un CV impeccable et une lettre de motivation bien rédigée. A Com’Art, les étudiants qui souhaitent réaliser leurs études de design en alternance pourront bénéficier des ateliers CV et lettre de motivation qui se tiendront lors des vacances de février et de Pâques. Ils bénéficieront de conseils et d’un accompagnement personnalisé dans la réalisation de CV et de lettre de motivation mais aussi dans la recherche d’une agence qui acceptera de signer un contrat de professionnalisation

TÉMOIGNAGE

Cécile ancienne étudiante en infographie à Com’Art

J’ai d’abord fait un cursus de 3 ans dans un école d’art où j’ai appris les bases du dessin et de la communication. C’est là que j’ai découvert l’infographie et j’ai souhaité faire une année supplémentaire pour vraiment me former à ce métier.

Pour moi l’alternance, c’était l’option idéale. C’est grâce à ma conseillère (Alizé) que j’ai pu trouver mon entreprise, une petite PME spécialisée dans le puériculture qui cherchait à refaire tous ses supports de communication. En tout, du début de mes recherches à ma prise de poste en alternance, ça m’a pris deux mois et demi environ.

Ce que l’alternance m’a apporté ? Déjà ça permet de voir la différence entre ce qu’on nous apprend à l’école et ce qui est vraiment effectif sur le terrain. Il y a des choses qui sont importantes à connaître pour comprendre, mais dont après on ne se sert plus du tout. À l’école, on voit les grandes étapes d’un projet, mais on voit pas tous les processus de la production dans le détail. En entreprise, j’ai été obligée de les apprendre… sur le tas ! C’est ça l’énorme plus : tu vois la production dans ses aspects concrets - gérer un retard de livraison d’impression par exemple - que tu ne vis pas forcément sur un projet en école.

Après, l’alternance ça a été aussi pour moi la satisfaction de voir mon travail publié pour un vrai client. Cette année ça m’a demandé une vraie organisation. Mais à partir du moment où j’ai réussi à prendre mon rythme, à m’organiser, ça a vraiment été facile. Et puis j’ai eu la chance de tomber sur une boîte où ils étaient compréhensifs. Quand j’avais des périodes de rush, ils étaient très arrangeants.

En fait, l’alternance m’a permis de faire mes armes. Cette rigueur de l’entreprise, je l’ai gardée. C’est ce qui m’a permis de bosser toute seule comme freelance par la suite. Aujourd’hui, je travaille essentiellement avec un réseaux de commerçants sur la région parisienne avec qui je m’entends super bien. C’est hyper-riche car les besoins des PME sont toujours énormes et mon boulot dépasse aujourd’hui largement celui d’infographiste : je fais de la scénographie, de la com, du graphisme, du webdesign… Bref… je me mets au service de mes clients !

ipsum efficitur. Aliquam risus. mattis dictum id vulputate, at commodo