Top 10 des photographes surréalistes
3 octobre 2016
The Fourth Wall Klaus Frahm - comart-design
Klaus Frahm : une nouvelle vision des coulisses de théâtre
31 octobre 2016

L’architecture en Corée du Nord vue par Oliver Wainwright

La corée du nord Oliver Wainwright

Les étonnantes architectures d'intérieur de corée du nord par Oliver Wainwright

A quoi ressemble vraiment le pays le plus secret et le plus fermé du monde ? Oliver Wainwright, un architecte qui travaille pour le quotidien britannique The Guardian s’est rendu en Corée du Nord où il a pu contempler le design et l’architecture du pays  le plus isolé de la planète. De son voyage découle une très longue critique de l’architecture nord-coréenne.

L’architecture de Corée du Nord : un design ultra coloré et presque surréaliste

Parce qu’il est tellement difficile de s’y rendre, la Corée du Nord est un lieu qui fascine, qui effraie et qui interroge. A quoi ressemble Pyongyang ? Comment sont construits les maisons et les immeubles ? Quelles sont les tendances en matière de design et de décoration d’intérieur ? Autant de questions sans réponse qui ont très probablement motivées Oliver Wainwright à faire un séjour en Corée du Nord.
C’est dans une critique d’architecture sans concession que l’auteur nous raconte ce qu’il a vu et ce qui l’a marqué. Les photos qu’il a prises montrent très clairement que si le pays est dirigé par la main de fer de Kim Jong-un, nous sommes très loin du paysage sinistre et de l’architecture terne que l’on aurait pu imaginer. Pyongyang, la capitale, est très colorée. Lorsqu’il observe la ville depuis les hauteurs d’un immense building, Oliver Wainwright compare ce qu’il voit à un paysage de contes de fées. Les couleurs pastelles sont dominantes, la ville est très colorée, avec des touches de rose, de jaune, de bleu et de vert. Ce mélange de couleurs fait oublier la rigueur de la vie en Corée du Nord et donne l’impression de  vivre dans un décor de cinéma.
Les photos prises par Oliver Wainwright à l’intérieur des édifices nord-coréens renforcent cette sensation d’être sur un plateau de cinéma. D’ailleurs, l’architecte britannique compare ce qu’il voit aux décors des films de Wes Anderson, mais il est aussi possible d’y voir des œuvres de Tim Burton, notamment Edward aux mains d’argent, Charlie et la chocolaterie ou Big Fish. Le design nord-coréen est donc particulièrement coloré mais aussi très symétrique. Dans un pays qui ne tolère aucune contestation et où tout est contrôlé, l’architecture doit également être d’une symétrie parfaite et aucun meuble, aucune chaise, aucun tableau ne doit dépasser du cadre. L’ordre et la rigueur du pays se reflètent dans son architecture.

Oliver Wainwright vous fait découvrir l'architecture étonnamment colorée des batiments nord-coréens

Oliver Wainwright – Intérieur du stade du Premier-Mai

La folie des grandeurs du dirigeant nord coréen pour des méthodes de construction archaïques

Si les moyens financiers de la Corée du Nord sont très limités du fait de son isolation internationale, le chef suprême du pays Kim Jong-un voit les choses en grand. Comme son père Kim Jong-il, l’actuel dirigeant ne lésine pas sur les projets de construction. Pyongyang compte de nombreux buildings et les constructions démesurées s’enchaînent. L’année dernière un complexe de 18 tours est sorti de terre en moins de 12 mois. Les diplomates étrangers ont baptisé cette construction : « Pyonghattan ». Kim Jong-un veut faire de sa capitale l’égale de toutes les grandes métropoles mondiales.
Cette folie des grandeurs n’est pas sans danger puisque Oliver Wainwright rappelle dans sa critique que les techniques de construction utilisées en Corée du Nord sont obsolètes et archaïques. La fragilité de ces édifices s’est d’ailleurs vérifiée l’an passé lorsqu’un complexe immobilier s’est effondré, faisant de nombreux morts.

L'architecture des batiments nord-coréens ont tout d'un décor de film de Wes Anderson

Oliver Wainwright – Intérieur du Théâtre National à Pyongyang

 

L’architecture, un instrument de contrôle pour les dictateurs nord-coréens

La composition de l’espace, l’architecture, le design… autant d’éléments qui ont un sens. En Corée du Nord, l’architecture est un moyen de contrôle pour son dirigeant. Lorsqu’il visite des bâtiments officiels Oliver Wainwright s’étonne de ne jamais entendre mentionner le nom des architectes à l’origine du projet. En revanche, ses guides ne manquent jamais de lui donner le nombre de fois où des dirigeants se sont rendus dans chaque lieu.
L’architecture est un élément de domination en Corée du Nord. Dans chaque édifice les perspectives, la symétrie, les couleurs, tout est fait pour exagérer les proportions et donner une sensation de grandeur et de puissance. A cette particularité architecturale s’ajoutent les statues et portraits géants de Kim Jong-un présents partout. Le culte de la personnalité est tel qu’il a impacté l’architecture du pays. Le style nord-coréen s’inspire directement de l’architecture russe. Or, cette influence est en train de s’estomper car l’actuel dirigeant veut moderniser son pays, ce qui entraînerait la destruction d’un certain nombre de bâtiments. Des immeubles plus contemporains devraient ainsi voir le jour.

Derrière une image grise et triste se trouvent des bâtiments de corée du nord décorés de couleurs pastel très lumineuses

Oliver Wainwright – Intérieur du stade du Premier-Mai

LIRE LA CRITIQUE ORIGINALE D’OLIVER WAINWRIGHT

Rendez vous sur le site du Guardian

et, sed justo consectetur commodo Lorem Donec non Donec at risus. mattis