maison sphère - comart-design
LA RENAISSANCE DU BOIS DANS L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE
10 mai 2017
plaquette comoc - comart-design
5 CONSEILS POUR RÉUSSIR UNE PLAQUETTE COMMERCIALE
3 juin 2017

GRAPHISTE INDÉPENDANT : COMMENT FIXER SES PRIX ?

graphiste-independant - comart-design

C’est un casse-tête auquel se retrouve confronté de nombreux graphistes dans les premiers temps suivant la création de leur activité. Comment fixer ses prix ? Pour les indépendants, la difficulté consiste à trouver le bon équilibre. Il est important de vivre de son travail correctement et donc de demander une rémunération correcte et à la hauteur de son talent, mais il ne faut pas non plus être trop cher au risque de faire fuir de potentiels clients. La question du tarif est une problématique dont il ne faut pas sous-estimer l’importance. Un graphiste pratiquant des prix beaucoup trop bas peut éveiller les soupçons quant à la qualité de son travail, alors qu’un trop gourmand terminera lui aussi sans commande. Alors comment fixer un prix juste et efficace qui interpelle les clients ?

REGARDEZ CE QUE FAIT LA CONCURRENCE

De très nombreux graphistes indépendants proposent leurs services sur internet. La première chose à faire est donc de naviguer sur leurs sites, mais aussi sur les différents forums dédiés à la pratique du graphisme en freelance. En observant les tarifs pratiqués par la concurrence, il est possible de se faire une bonne idée des pratiques de ce marché. Il est également utile de regarder les réalisations des graphistes qui indiquent leurs tarifs. Ce deuxième élément permet de voir quel tarif s’applique à quelle qualité de travail.

FAIRE DU LOW COST, LA FAUSSE BONNE IDÉEE

Pour décrocher rapidement leurs premiers clients, nombreux sont les graphistes qui font le choix de casser les prix en proposant des tarifs ultra attractifs. Tactique commerciale ou décision liée à leur inexpérience, les graphistes optant pour cette solution sont rarement contactés. Cette stratégie est rarement payante car les prospects font le tour des sites et se font rapidement une idée quant au prix qu’ils devront débourser pour la prestation demandée. Aussi, lorsque le prix proposé est trop bas, les clients se méfient de la qualité du travail qui sera fournie pour une somme si modique.

FIXER SES PRIX EN FONCTION DE VOS COÛTS DE FONCTIONNEMENT

En fixant ses prix, il ne faut jamais perdre de vue que son activité doit être rentable. C’est le principe même de l’entreprise, pour vivre celle-ci doit dégager des bénéfices ! Autrement dit, plusieurs paramètres doivent entrer en ligne de compte. Pour ceux qui louent des bureaux, il faut intégrer le prix du loyer, de l’eau, de l’électricité et des charges attenantes à cet espace de travail. Tous les coûts liés à la production sont également à prendre en compte, rembourser l’achat du matériel informatique, des appareils de reproduction et de tout le matériel nécessaire au travail du graphiste. Enfin, il faut penser aux différentes taxes et impôts à payer, aux coûts de transports, aux nombre d’heures de travail et pouvoir se dégager un salaire.
Tous ces éléments doivent être pris en considération au moment de présenter un devis à son client. Un graphiste doit pouvoir justifier chaque ligne de la facture qu’il a éditée. A terme, la commande du client doit permettre de faire fonctionner l’entreprise et de dégager du profit pour le graphiste

ATTENTION À NE PAS ÊTRE TROP GOURMAND

Tout comme le salariat, le travail de freelance doit également permettre une rémunération correcte. Toutefois, il est déconseillé aux jeunes graphistes sans beaucoup d’expérience ou avec trop peu de clients de fixer des prix trop haut. Il ne faut pas obliger que les clients pourront toujours aller voir ailleurs, il faut donc rester raisonnable pour pouvoir enchaîner les commandes.
Après quelques années de pratique et après s’être constitué une solide base de clients, il sera alors possible d’augmenter ses prix. Les prospects qui viendront alors seront envoyés par d’anciens clients satisfaits. Dans ce cas de figure, il est possible de pratiquer des prix au-dessus du marché car les nouveaux clients viennent pour la qualité du travail et sont prêts à dépenser un peu plus pour s’allouer les services d’un graphiste indépendant de qualité.

FAIRE UN EFFORT SUR LE PRIX PEUT PARFOIS ÊTRE PAYANT

Dans certains cas de figures, baisser un peu ses tarifs peut être une bonne idée. C’est le cas notamment si le client à des besoins réguliers en matière de créations artistiques. Faire un effort sur le prix une première fois et tisser de bonnes relations avec celui-ci permettront d’imaginer une collaboration à plus long terme et ainsi d’avoir un client qui demande un travail régulier. Il s’agit d’une source de revenus stable ce qui est toujours rare et précieux dans le monde du freelancing. Faire des ristournes ou une offre spéciale peut parfois s’avérer payant et permettre au graphiste de se construire une base de clients solides.

QUELQUES TARIFS À TITRE INDICATIFS

Les informations ci-dessous sont présentes uniquement à titre indicatif. Elles correspondent aux recherches effectuées sur internet et regroupent les réponses données par des professionnels du graphisme travaillant en indépendant.

COMMUNICATION

Création d’une affiche : A partir de 500 euros pour une petite structure et jusqu’à 5 000 euros pour une grande entreprise ou pour une campagne importante.
Carton d’invitation : Entre 200 et 400 euros
Catalogue d’artistes ou de festivals : A partir de 1 500 euros mais pouvant aller beaucoup plus haut
Création de flyers : de 500 à 1 500 euros
Création de logo : Autour de 1 000 euros pour une petite entreprise et plus de 10 000 euros pour une très grosse société
Création logo et charte graphique : De 2 000 à 3 000 euros pour une petite entreprise
Création logo et plaquette entreprise : Entre 3 000 et 4 000 euros

PHOTOGRAPHIE

Photo pour une affiche : Entre 1 500 et 3 000 euros
Pochette pour un CD : De 4 500 euros à 35 000 euros

WEB

Animation Flash : De 1 600 euros à 3 000 euros
Charte graphiste et site : A compter de 2 000 euros
Création d’un site internet : De 3 000 euros à 20 000 euros

ILLUSTRATION

Couverture d’un livre : De 500 à 1 500 euros
Illustrations (50) : Aux alentours de 2 500 euros
12 pictos pour une plaquette d’information : Autour de 4 500 euros

adipiscing consectetur risus eleifend quis, velit, suscipit tempus fringilla Donec