design japonais - comart-design
FOCUS SUR LES PÈRES DU DESIGN JAPONAIS
2 mars 2017
formation freelance - comart-design
QUEL STATUT JURIDIQUE ADOPTER POUR DEVENIR FREELANCE
30 mars 2017

COMMENT UTILISER UNE IMAGE QUI NE VOUS APPARTIENT PAS

Image multimédia - comart-design

Trouver l’image ou l’illustration qui collera parfaitement à son projet graphique est une tâche beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît. Après avoir fait des centaines de tests à partir de différents supports graphiques et avoir passé de nombreuses heures le nez collé à son écran, l’image parfaite apparaît finalement  ! Pourtant, cette trouvaille ne signe pas la fin du travail pour le graphiste qui doit encore s’assurer que l’image est libre de droit et qu’il peut donc l’utiliser à sa guise pour son projet professionnel. Si ce n’est pas le cas, démarre alors tout un processus de recherches et de mise en relation avec l’ayant droit de l’image afin de lui demander les autorisations nécessaires à la reproduction de son travail.

 

QUI CONTACTER POUR UNE DEMANDE DE REPRODUCTION D’IMAGE  ?

Une fois l’image choisie pour son projet, le graphiste doit faire la liste des personnes et organismes auprès de qui il doit diriger sa demande. Il peut s’agir uniquement de l’auteur de l’image, mais cela peut également concerner les personnes qui apparaissent dessus. Une photographie ou image représentant des personnes doit faire l’objet d’une autorisation de la part de l’auteur mais aussi des figurants.

Le propriétaire de l’image peut être  : une personne, une agence ou toute autre entreprise. Dans tous les cas, le graphiste doit s’adresser directement à l’ayant droit. Il identifie le ou les propriétaires et trouve un moyen de les contacter. Les échanges peuvent se faire par téléphone, mail ou lettre. Dans tous les cas de figures, une autorisation de reproduction doit obligatoirement être écrite  !

COMMENT RÉDIGER UNE DEMANDE D’AUTORISATION  ?

demande d'autorisation

La demande d’autorisation est un document particulièrement important qui peut être utilisé au tribunal en cas de litige entre le propriétaire et le graphiste ayant fait la demande de reproduction. Il incombe au demandeur de rédiger la demande d’autorisation. Celle-ci doit être particulièrement claire et précise quant à l’utilisation qui sera faite de l’image. Le graphiste exprime clairement ses intentions et indique dans quel cadre il souhaite l’utiliser. Plus la demande d’autorisation sera claire et moins il y aura de litiges possibles. Cette lettre sert également de base au propriétaire de l’image pour établir un devis. La demande d’autorisation permet à l’ayant droit de comprendre quelle utilisation sera faite de son image et donc de quelle manière facturer au mieux sa reproduction.

Enfin, rigueur et précision sont de mises car toute utilisation de l’image non conforme à la description faite dans la demande d’autorisation exposera le graphiste à des poursuites judiciaires. Cette infraction peut aussi entraîner la rédaction d’une nouvelle demande d’autorisation qui sera la base d’un nouveau devis et par conséquent de nouveaux frais financiers.

QUELLES INFORMATIONS DOIVENT APPARAÎTRE DANS UNE DEMANDE D’AUTORISATION  ?

S’il est dans l’intérêt du graphiste d’être le plus précis possible lors de la rédaction de sa demande, certaines informations doivent obligatoirement apparaître sur cette lettre afin d’être valide. Parmi les éléments incontournables se trouvent  :

 L’identité de la personne qui rédige la demande
 Le type de reproduction et d’utilisation qui sera faite de l’image
 Le support de reproduction  : un livre, un site internet, une affiche, etc…
 Le lieu et les circonstances dans lesquelles l’œuvre sera diffusée  : lors d’une exposition, pour une reproduction massive, etc…
 Le traitement que subira l’image  : retouche, colorisation, déformation, recadrage, ajout de texte etc…
 Le format utilisé
 Le nombre d’exemplaires qui sera tiré
 Si l’image apparaîtra dans un livre ou un magazine
 La durée d’exploitation
 Dans quels lieux seront distribuées ces reproductions
 Le ou les lieux de vente et le mode de distribution

TOUJOURS CRÉDITER UNE IMAGE

Insérer un crédit est une obligation qui s’impose au graphiste et ce peu importe si l’image est donnée gratuitement ou si elle a été achetée. Le crédit est une mention qui apparaît à proximité de l’image et qui indique la provenance de celle-ci ou plus précisément le nom du propriétaire de l’image. Placer un crédit sous ou à côté d’une image relève du droit moral de l’auteur sur sa réalisation. Ce droit n’a aucun lien avec la demande d’utilisation. Le propriétaire de l’image doit être identifiable et ce même s’il a accepté de vendre sa réalisation. Si le graphiste ne se soumet pas à cette obligation, il se place en porte à faux et bafoue le droit moral de l’auteur.

quis consequat. luctus venenatis, elit. libero et, Praesent pulvinar