image carreaux de couleur pigment
Des couleurs pour Bari !
3 septembre 2014
t-shirt polo Tech
Polo Tech, le t-shirt connecté
3 septembre 2014

MYX, la lampe comestible

lampe végétale Myx

Le designer danois Jonas Edvard a conçu une lampe biodégradable, organique et …comestible !

Non, ce n’est pas une épaisse couche de poussière, mais une mousse végétale pour cultiver des champignons assez spéciaux…
Le designer Jonas Edvard a mis au point une lampe capable d’accueillir une culture de pleurotes, une variété de champignons comestibles. La matière de l’abat-jour de la lampe MYX est issue d’une fusion entre du mycélium (le composant organique sur lequel se forment les champignons) et des fibres textiles. Après une mise en culture de deux ou trois semaines, le mycélium allié aux fibres végétales pousse et se transforme dans un tissu organique, flexible et doux. La lampe doit être conditionnée dans un environnement humide, à basse lumière et à température modérée pour que le processus fonctionne. La création d’une atmosphère idéale est essentielle pour assurer la récolte de champignons sains et nutritifs. Le mycélium stabilise la construction en poussant littéralement avec le matériau, comme une colle qui s’étale à travers les fibres.
mushroom light
Après deux semaines, les pleurotes peuvent êtres récoltées. La lampe sèche peut être réutilisée comme un matériau léger à la fois organique, biodégradable et durable. Bel exemple de boucle bouclée, la lampe MYX est un produit qui illustre parfaitement le concept d’ « upcycling ». Les champignons viennent d’une ferme commerciale et les fibres végétales sont des chutes non utilisées de l’industrie du textile. Elle-même issue du recyclage, elle nous laisse entrevoir de multiples possibilités pour le mycélium, aujourd’hui redécouvert comme un matériau potentiel pour le design et l’architecture de nouvelle génération.
Jonas-Edvard-Myx-Mushroom-Lamp-4
L’idée de manger des champignons cueillis sur le haut d’un abat-jour pourrait repousser beaucoup de personnes, mais la mousse obtenue de l’alliage du mycélium et des fibres végétales offre un spectacle d’une beauté surprenante et naturelle. Alors, seriez-vous prêt à accrocher cette micro-ferme dans votre cuisine ?
Via Gizmodo

ut ipsum efficitur. amet, quis, libero Praesent sed ut